Derniers messages

Arthur
Les mots se succèdent ils apportent une grande émotion qui va crescendo bra...

David
Que ce site est beau comme l'ecrit Baudelaire luxe calme et volupté bravo P...

christian
Merci pour ces merveilleux poèmes sur l'Amour...c'est vraiment délectable ....

Adrien
L'ivresse de vos mots est forte,elle nous emmène sur une autre rive si sens...

J.Louis
une immersion au royaume de la sensualité, j'en émerge avec le vertige,un g...

PostHeaderIcon Musique de chambre

buonissimo

 

Quand la musique sur notre couche se glisse
Subtile chef d´orchestre, de la lyre de nos corps
Elle joue la partition jouissive de nos abysses
Libérant la digue d’une tactile mandore
 
Les notes s’envolent, envahissent la chambre
Comme mes mains qui prennent possession
De ton corps puissant, luisant comme l’ambre
Que je palpe avec douceur et délectation
 
La symphonie de mes doigts s’infiltre
Sonde les failles et les bosses de ta chair
Qui transpire sous la moiteur de mon philtre
Qui doucement transsude de ma tanière
 
Quand ton mât de misaine se déploie
Et en ma bouche prend son envergure 
La gourmande joue l’hymne à la joie
Avec adagio elle savoure sa tessiture.
 
Concertistes de nos sens nous vibrons
En accord sur les cordes du plaisir
Ivres d’une dévorante passion
 Nous explorons la sonate du jouir.
 

Laisser un commentaire