Derniers messages

veysset Michel
Vous avez , à l'évidence ,l'art de faire chanter les mots. Je n'ai pas ce t...

JeanPaul
Je me promène dans le jardin des délices, les mots sont précieux,forts, ils...

Philippe
Quel plaisir de lire tous ces poèmes qui sont super beaux. C'est très agréa...

Arthur
Les mots se succèdent ils apportent une grande émotion qui va crescendo bra...

David
Que ce site est beau comme l'ecrit Baudelaire luxe calme et volupté bravo P...

PostHeaderIcon J’aime que tu m’aimes

 
 
 
J’aime que tu m’aimes
 
 
Ah que j’aime lorsque ton regard
Se pose, pétille et puis s’égare
Dans l’échancrure de mon corsage
Tu me bois de tes yeux pas très sages
 
Ah que j’aime lorsque nos bouches
Brodent les paroles qui touchent
Coquines  elles fusent peu farouches
Sur le vélin de nos sens et font mouche.
 
Elles allument le désir impérieux
D’unir nos lèvres d’amoureux
En un baiser intense et savoureux
Qui réveille ton fruit audacieux
 
Ah que tu aimes m’offrir ta ferveur
Gourmande je la déguste avec bonheur
Ma langue agile est l’organe exploreur
Qui mignote et titille avec ardeur.
 
Ah que tu aimes à ma claire fontaine
Recueillir l’élixir de tes fredaines
Qui jaillit et s’écoule sans peine
Jusqu’à te faire perde haleine.
 
Ah que j’aime que tu m’aimes
Comme tu aimes que je t’aime.

Laisser un commentaire