Derniers messages

JeanPaul
Je me promène dans le jardin des délices, les mots sont précieux,forts, ils...

Philippe
Quel plaisir de lire tous ces poèmes qui sont super beaux. C'est très agréa...

Arthur
Les mots se succèdent ils apportent une grande émotion qui va crescendo bra...

David
Que ce site est beau comme l'ecrit Baudelaire luxe calme et volupté bravo P...

christian
Merci pour ces merveilleux poèmes sur l'Amour...c'est vraiment délectable ....

PostHeaderIcon Livre d’or déposez vos messages


 Nom *
 Email
 site ouaib
 Texte *
* Obligatoire

Mesures Antispam
Veillez svp taper la combinaison de chiffres et de lettres telle que vous la lisez, dans la boite de saisie avant de poster dans le Livre d'Or.
5 + 8=

(381)
(201) Visiteur du soir
dim., 19 septembre 2010 22:17:04 +0000


On se laisse emporter par ces promesses, cet élan sensuel
ô combien évocateur!!!

(200) Victor
sam., 18 septembre 2010 20:39:07 +0000

Je suis troublé troublé mes sens sont électrisés ,et je bois vos mots.
Vic

(199) benezech
jeu., 2 septembre 2010 22:43:46 +0000
email

comme tes precedent poemes je trouve celui ci aussi bien ecrit continue ca rechauffe c bientot l automne

(198) josé
jeu., 2 septembre 2010 20:37:22 +0000
email

poetiquement sensuelle d une feminité douce
avec un elan de tendresse et de sexualité parfumée
bonne continuation

(197) Fidèle
mer., 1 septembre 2010 11:18:09 +0000

Les missives de Poésianne ont la saveur sucrée salée,des odalisques lascives qui enchantent le désir de l'homme.
Je fais mienne cette citation:
"Il y a deux sortes de femmes. La femme-bibelot que l'on peut manier, manipuler,embrasser du regard,et qui est l'ornement d'une vie d'homme. Et la femme-paysage. Celle-là on la visite, on s'y engage, on risque de s'y perdre."
(Michel Tournier)

Merci d'être TOI.
Fidèle

(196) benezech
email

j ai lu quelques uns de tes poemes je l ai ai trouve super continue a nous faire rever a me faire rever gros bisous a bientot pour de nouvelles ecriture

(195) L'Ami

La rime est mutine,le verbe joyeux,le mot chaleureux, l'image sensuelle, les poèmes se suivent et à chaque fois enchantent le promeneur de ce jardin empreint d'amour.
Sincères bisous à toi qui incarne la douceur de ta prose.

(194) J.Pierre

Il y a des mots qui apportent une émotion, Chez vous tout est bonheur, on sent la passion ou plus exactement les passions.les illustrations sontla prolongation imagée de vos écrits,on ressent de suite l'intensité profonde de l'auteure bravo pour votre oeuvre et surtout continuez de nous faire rêver.
Jean.Pierre

(193) Brigitte

Ces quelques instants de détente sont un magnifique cadeau merci de nous offrir cette jolie balade poétique,les illustrations sont aussi très belles cordialement Brigitte



(192) Gérard

Toujours le bonheur de te lire,toujours la meme emotion
Gérard

(191) Vivianne
sam., 31 juillet 2010 09:40:40 +0000

Belle vie à ce site empreint de belle émotions
Vivianne

(190) Nathalie
mer., 28 juillet 2010 07:34:47 +0000

J'aime l'humour joyeux que tu emploies dans ce dernier poème
pour faire une rime en "esse" tu écris tout en finesse lol et cela sort du lot de poésies mal écrites et saturées de fautes,continue ainsi Poésianne gros bisous Nath

(189) Fidèle
mar., 27 juillet 2010 21:50:01 +0000

Ce dernier poème Lueur est vivace on le ressent profondément c'est tout un art de transmettre l'émotion le désir, tes mots sont des images qui me happent, jusqu'au doux câlin après le feu d'artifice, le sourire et le désir de recommencer.Bravo et merci.
Fidèle

(188) Luc
lun., 26 juillet 2010 21:30:37 +0000

J' ai eu tràs peur mon site favori avait disparu,j'ai imaginé le pire ouf il est là bises à toi.

(187) Bernard
jeu., 22 juillet 2010 15:20:02 +0000
email

Pour une femme...Poésianne

Enfant ! si j'étais roi, je donnerais l'empire,
Et mon char, et mon sceptre, et mon peuple à genoux
Et ma couronne d'or, et mes bains de porphyre,
Et mes flottes, à qui la mer ne peut suffire,
Pour un regard de vous !

Si j'étais Dieu, la terre et l'air avec les ondes,
Les anges, les démons courbés devant ma loi,
Et le profond chaos aux entrailles fécondes,
L'éternité, l'espace, et les cieux, et les mondes,
Pour un baiser de toi !

Victor Hugo.

Sign My Guestbook