Derniers messages

JeanPaul
Je me promène dans le jardin des délices, les mots sont précieux,forts, ils...

Philippe
Quel plaisir de lire tous ces poèmes qui sont super beaux. C'est très agréa...

Arthur
Les mots se succèdent ils apportent une grande émotion qui va crescendo bra...

David
Que ce site est beau comme l'ecrit Baudelaire luxe calme et volupté bravo P...

christian
Merci pour ces merveilleux poèmes sur l'Amour...c'est vraiment délectable ....

PostHeaderIcon Tu me dis…

 
  
  
Entre deux gorgées de nectar partagées,
Tu me dis que je suis ton nouveau monde
Ta terre nourricière et féconde
Que je suis ton étoile de berger.
 
Que mes hémisphères charnus
Sont ton horizon de référence
Et la soie de ma peau nue
Ta toile d’espérance.
 
Qu’au centre de mon labyrinthe
Tu touches la lumière divine.
Que me perdre est ta seule crainte.
Que tu aimes mes inversions latines.
 
Tu me dis… 
 
Que le verbe aimer était vacant
Avant notre rencontre.
Maintenant,tu prends le temps,
Et tu ne regardes plus ta montre.
 
 Que tu es l’homme devenu roi,
Quand à ma coupe saline
Tu t’abreuves de l’émoi
Perlant de mes nymphes mutines.
 
Que le désir porte mon seul nom
Scandé telle une mélopée… à l’infini
Il trotte en toi sans façon
Lancinante  petite musique de nuit.

Les commentaires sont fermés.