Derniers messages

veysset Michel
Vous avez , à l'évidence ,l'art de faire chanter les mots. Je n'ai pas ce t...

JeanPaul
Je me promène dans le jardin des délices, les mots sont précieux,forts, ils...

Philippe
Quel plaisir de lire tous ces poèmes qui sont super beaux. C'est très agréa...

Arthur
Les mots se succèdent ils apportent une grande émotion qui va crescendo bra...

David
Que ce site est beau comme l'ecrit Baudelaire luxe calme et volupté bravo P...

PostHeaderIcon Songerie

 
 
 
 
Dans la nuit profonde
Esquisse de courbe ronde
Les soupirs chuchotent
L’amour d’une seule note
 
Elle glisse en sourdine
Sa sensitive comptine
Dans le royaume nocturne
Le plaisir cherche sa fortune
 
En catimini je hume ton vit
Et lui offre la chaleur de ma nuit
Je déguste ton aurore qui se lève
Adam dans la bouche de son Eve
 
Je sens le phallus des Dieux
Se déployer bienheureux.
Archet de ma corde buccale
Long violon de mon mâle
 
Large, trapu, tendu,
Il se sent voulu
Et fait à ma niche gourmande
L’hommage de son offrande.
 
Quand frémit l’ombre de tes cils
Et fleurit ton sourire subtil
Sous ma langue roule ton gland
Eclate le matin triomphant
 
 D’un soleil éclatant qui danse
Alors que coule la résurgence
De nos flux d’amour éperdus
De connivence émue.

Les commentaires sont fermés.